ROSES ANCIENNES

Le Prince Kayali est membre fondateur de l’Itinéraire des Roseraies Normandes qui comportent 10 vraies roseraies de collection, publiques et privées en Normandie. La Normandie était la terre des roses au 19ème siècle

 

Vous vous promenez dans la roseraie privée la plus importante de Normandie. Parmi les 2900 rosiers que vous admirez, environ 950 sont des roses anciennes. Sont ainsi définies les roses qui existaient avant 1876. Sous ce nom sont regroupées les rosiers sauvages dits botaniques que l’on trouve uniquement dans l’hémisphère nord et un grand nombre de rosiers cultivés dans les jardins (rosiers horticoles) qui se sont développés uniquement en Europe, en Moyen et Extrême Orient. Ces différents rosiers, pour certains très anciens, sont classés en plusieurs groupes tels les rosiers galliques, cent feuilles , alba et damas. Ils ne fleurissent qu’une seule fois dans l’année, en juin (il sont dits non remontants) et sont particulièrement parfumés pour la plupart. Sans oublier les rosiers d’Extrême Orient (Chine ou Japon) dont la caractéristique essentielle est la faculté de refleurir plusieurs fois la même année : rosiers thé, chinensis, rugueux. Ces espèces ont été introduites en Europe dans la 2e partie du 18e siècle et croisées avec les autochtones donnant de nouveaux groupes tels les rosiers bourbon ou les hybrides remontants très répandus au 19e siècle.